Vous pouvez nous contacter au : 01 44 61 70 77|contact@sergesafranediteur.fr
Catalogue2022-01-09T17:34:18+01:00

« Dans les films, on voyait sur les écrans son nom en grosses lettres au générique, le mien suivait derrière, en un peu plus [...]

« – Je ne sais pas. Quand je repense aux quelques brèves liaisons que j’ai pu avoir par le passé, il me semble qu’aucune [...]

«Dès le départ, vis-à-vis des filles, il y a la différence, le trouble, la complémentarité, l’affection éventuelle, l’attachement ou l’amour. La sublimation et la [...]

« Nous allons voyager, pour un temps, l’une sans l’autre, liées par la pensée comme ces flammes jumelles qui malgré l’éloignement brûlent l’une pour [...]

« Pourtant, cette voiture portait son numéro d’immatriculation. Il en fit le tour, son cœur se serra. La voiture venait d’Italie, était immatriculée BS [...]

« ... Le soleil étant près du coucher, le bas de l’église, déjà dans l’ombre, a pris des reflets verdâtres qui donnent comme un [...]

« Depuis qu’il avait victorieusement défendu une célèbre mondaine de la société shanghaienne dans une affaire de divorce et qu’il avait critiqué l’attitude pleine [...]

« FRANÇOIS. – Tu vois, ça t’excite cette histoire de voisin nu. VICTOIRE. – Non, même pas, c’est cette idée d’être à poil sur [...]

« Comme le héros du roman de Pamuk que j’avais lu à Belgrade, il me semblait voir mon ancien amour partout, sur les places, [...]

« J’aurais bien voulu les y voir, les donneurs de leçons, tous ceux qui se croient toujours obligés de refiler des conseils. Sans compter [...]

« J’ai voulu rappeler, malgré la diète de la littérature et parmi le vacarme des criées, mais à la faveur de l’engouement pour les [...]

« Il faut dire que Jeanne intriguait toute la classe, les garçons comme les filles. Sa chevelure rousse et sa peau blanche piquetée de [...]

« Bon, Bat’ peut voir ça avec Gaël ; c’est son pote, il dira pas non. Les autres gosses qui se moquent de Bat’, [...]

« Je me dirige vers la chapelle de Monteverdi. Il y a six roses couchées sur sa dalle gravée. Deux blanches sont couplées sur [...]

« Je croise son regard avec l’espoir de ne pas avoir l’air trop idiot car je suis certain de n’avoir jamais rencontré cette fille. [...]

« Quand sa hiérarchie a cherché le candidat pour travailler à l’assainissement de la grande décharge de Bombay, elle a pensé à lui : choix [...]

« Quand j’ai entendu pour la première fois le titre Histoires de la dame qui..., j’ai aussitôt pensé qu’il s’agissait de l’histoire au singulier [...]

« Ne même plus penser que je suis si loin, de l’autre côté du monde, à Tokyo, au Japon, oublier mon corps et vider mon [...]

« Venise occupe une toute petite surface sur la carte mais elle est en réalité immense, plus méandrique que le plus sophistiqué des logiciels. [...]

« C’est comme si Flaubert dans cette première tentative de la Tentation – la bonne ! – renouait le fil à l’encolure du vrai cochon. [...]

« — Ouais, c’étaient des hommes. Pas des fillettes. Tous, même le Monzón, assassin de sa femme. Et moi je vais vous dire, la [...]

« Comme chaque soir, Mariam essayait de repousser le sommeil. Elle se forçait à garder les paupières ouvertes. Elle souriait. J’ai passé une main [...]

« Ce jour-là, la chaleur monta en flèche. Le ciel devint laiteux. La mer se mit à bouillonner comme un chaudron et s’écrêta de [...]

« Le harcèlement ça commence toujours pareil. Au début, on vous fait la gueule, au point que vous vous interrogez. Je n’ai pas les [...]

« Il lui tendit une carte : César Gonzáles – Taxi-Thérapie - 08 12 04 66 63 – RV Crillon Concorde, 11-12 am. César [...]

« Tout a changé, je suis la même, en mieux. Grâce à lui, avec lui. Jeff, ou Jimmy ? Je n’arrive pas à décider. [...]

« ... Le soleil étant près du coucher, le bas de l’église, déjà dans l’ombre, a pris des reflets verdâtres qui donnent comme un [...]

« C’était un papillon charnu, rose-orangé, posé sur un champ de tulipes noires au coucher du soleil. Il l’avait titrée Orgyia Satina, c’était écrit [...]

« Plus la date de son départ approchait, plus il la trouvait triste et distraite. Elle demanda à venir au riyad. Ils prirent un [...]

« — Bon, mon garçon — se ressaisissant — c’est bien beau tout ça — allongeant une main vers le secrétaire — un truc [...]

« La dépression se vit comme un espace-temps entre vie et mort. L’une et l’autre ne sont pas perçues comme des entités distinctes. Il [...]

« Amir est un oiseau migrateur qu’on aurait mis en cage. Il ne pense qu’à s’envoler. — Toi, tu es une ourse polaire, me [...]

« Il s’agenouille sur le carrelage orange devant Milady. — Laisse-moi faire, dit-il. — Il faut décoller la compresse. Doucement. — Je continue à [...]

« On l’avait laissé pour mort plus d’une fois, sur des charrettes, des brancards de fortune au milieu des champs de blé mûr, criblé [...]

« Et la mallette rose dans tout ce toutim? Qui me l’avait barbotée? Y avait-il un lien entre les Giffart et les Castigliano? Je [...]

« Le fourgon qui servait au transport des corps était un ancien van qui avait été bricolé pour être transformé en corbillard ambulance, avec [...]

« Le soir de mes dix-huit ans, il n’y avait pas sur la table de post-it avec " Bon anniversaire ", il n’y en [...]

« — Ah, Monsieur, que je suis contente ! La voilà qui se jette à mon cou et m’embrasse. Jadis j’en eus profité pour faire [...]

« La semaine suivante, il était là dès 17 heures. Devant le Casino Venier, debout adossé contre la façade de la maison d’en face. [...]

« Ce samedi 26.4.1986 Passé l’après-midi au bar du Lutetia avec un jeune professeur de philosophie, 27 ans, Michel Onfray, qui promène mélancoliquement avec lui [...]

« Alice ne parle pas, ne nomme pas les lieux, elle me laisse seule face à l’inconnu. Je ne demande rien, j’accueille ce qui [...]

« La grand-mère survivante d’un génocide, d’un exil, d’une vie précaire dans un pays étranger, veuve avec un fils à élever, reste bouche bée [...]

« Le président Macron aime se présenter en bras de chemise. Que montre ce choix vestimentaire ? De la désinvolture ? Une disposition permanente [...]

« – Monsieur Ye, à lire vos écrits, je savais que vous étiez homme à aimer un ouvrage comme La Dame aux camélias. Croyez-moi, les [...]

Le « grand amour » d’Augustin, en revanche, découlait de sa passion littéraire, des intenses et profonds courants de douleur et d’amour qu’il avait découverts dans [...]

Comme nous dirait plus tard Amrollah Khan : « Chaque fois que vous entrez tous deux dans cette pièce, on dirait deux perruches (oiseaux [...]

« Ma mère et Suzanne buvaient le café chez la voisine Mme Versini, la mère de Charlotte, chez qui je n’avais pu me faire [...]

« Il s’interrompt, observe Louis et déclare : — Ainsi vous venez de Patagonie... Le señor Delmonte m’a tout raconté. Un peu interloqué, Louis [...]

« Cette pièce se devait d’être son apothéose. Cela faisait plus de dix ans qu’il n’avait pas obtenu un succès. Il vivait sur les [...]

« À propos de lèvres, est-ce qu’un nouveau joujou te ferait plaisir ? —  oh oui ! — Je ne sais pas si tu en as [...]

« On m’a forcé à boire, à sombrer dans l’ivresse la plus folle. On m’a chahuté, entraîné dans des sarabandes noires et rouges. J’ai [...]

« Elle reprend lentement son souffle, balaye les larmes sur son visage, le regard fixé sur E’wã, les lèvres frémissantes d’émerveillement. Elle revient vers [...]

« Il repensait souvent à cette image de Vestale. Il aimait cette ressemblance découverte par hasard, et de plus en plus les traits d’elle-même [...]

« L’humour noir ne nous fait pas peur. Les deux Lamy ont l’esprit farceur.» Ma première mort, p. 37 Télécharger la couverture [...]

« Un amour profond, sincère, songea Olga qui ressentit une pointe aiguë de jalousie à l’encontre de cette vieille femme de quatre-vingts ans. Elle se demanda si [...]

« Puis, tu as dit que la veille, au magasin où tu travaillais le samedi, un garçon inconnu était passé pour des photos d’identité. [...]

« Ana a ouvert la porte grillagée de la boîte pour en extraire le corps du chat. Elle l’a déposé sur l’herbe, au pied [...]

« Ils étaient beaux tous les deux, ils m’avaient conçu avec amour, je ressemblais à une erreur. Ils ne comprenaient pas, ils étaient perdus.» [...]

« Août 2012. Venant d’Aix-en-Provence c’est-à-dire de Cézanne, on reconnaît la montagne Sainte-Victoire. Sade l’avait sous les yeux quand il se rendait à Apt [...]

« En plein XXe siècle, dans cette vie parisienne de la précédente guerre et après guerre, avec les moyens et les normes de diverses [...]

« Les meilleurs des romans algériens conduisent souvent à une connaissance très fine de la société et de l’histoire du pays, mais c’est la [...]

« Le combat, c’est sans merci. Alors, qu’est-ce que tu en dis ? Tu penses pouvoir devenir ce genre d’homme capable de balancer des jabs [...]

« Ma nature est ainsi faite : elle s’ingénie à faire le désert autour d’elle et ne peut souffrir le désert : elle fuit [...]

« Andronica a ouvert un peu plus l’échancrure de son corsage, puis elle a pris l’enfant de mes mains et l’a posé sur l’autre [...]

« Stretenović a écrasé sa cigarette. Je ne sais pourquoi, mais l’effrayante possibilité d’avoir été tenu sous surveillance policière ne m’a pas effleuré sur [...]

Ils éclatèrent de rire, se regardèrent, s’embrassèrent, puis Jeanne prit le bras de Ferdinand et l’entraîna dans le café au coin de la rue. En [...]

« Cette étrange affaire relève de l’espionnage industriel et de la guerre économique. Elle marque un moment de l’histoire d’un matériau fascinant, le verre, dont [...]

 — Tu la connaissais depuis combien de temps ? — Quatre mois. On s’était mis ensemble aussitôt. — Ça fait de courtes fiançailles ? [...]

« La vie est quelque chose de formidable ! Chaque jour est un challenge. Les opportunités sont infinies. Nous décidons nous-mêmes de ce que [...]

« Si Jane n’avait aucune idée de ce que pouvaient contenir ces lettres, elle savait que les mots couchés là étaient ceux du jeune homme [...]

Mémoire Depuis si longtemps le vent a soufflé Depuis si longtemps les vagues ont déferlé Depuis si longtemps les loups ont hurlé Depuis si [...]

« Sur le chemin de la Fenice,une halte au Rubby’s lui avait permis de se remettre à niveau. Avec deux doubles whiskies, il oublierait [...]

« C’est en recevant son ordre de mission pour la Norvège, dans cette garnison du bout du monde, qu’il réalisa qu’on ne l’avait pas [...]

« Je ne me sentais pas déprimé, je ne savais plus quoi penser ; j’étais perdu : être dépressif ou ne pas l’être ? C’était [...]

Borzov feuilleta la moitié du volume puis, faisant glisser son index du haut au bas de la page, lut à voix haute : « Daria [...]

« Je lui ai dit que peut-être un jour je lui demanderai de me prendre en analyse. — Quand vous vous sentirez prêt, pourquoi pas [...]

« Quand on est éperdument amoureux et qu’il reste encore des zones d’ombre chez l’aimé(e), quand des soupçons commençant par des « peut-être » ou [...]

« Si l’on s’en tient à l’énumération, à partir d’un certain nombre, en tant que femme il devient périlleux de mêler hommes et maris, ça [...]

« Un manuscrit déposé sur son bureau m’intrigua. Il portait pour titre : Station terminale. Sur la couverture, il avait écrit : « Impossible à [...]

« Dommage... Dommage, mais comment dire dommage une fois qu’on y est ? Pas d’emblée, bien sûr, ça n’irait pas, d’emblée, mais d’ici, comment ? C’est [...]

« À la différence des philosophies, la littérature ne nous prive de rien. Même pas du rien qui nous fonde. Pourquoi nous en priverait-elle ? [...]

« Je lis déjà les légendes : la comtesse de Savoie en compagnie d’Ursule Viroët, de son père et de son frère Philippe. Tous deux ont [...]

« Alors que nous longions le cimetière municipal, traversa la route à toutes jambes une silhouette aux cheveux blancs, de haute taille, chargée de curieux [...]

« Il sortit de l'hôtel et se dirigea vers la place de l'église. Il frappa encore à une, à deux, à trois portes: d'abord calmement, [...]

« Allongé près d’Alexia, les mots d’Henri Michaux me reviennent : qui en sa vie eut seulement dix secondes de tigre ? » L'amour hors sol, [...]

« Comme je m’avance contre la haie, j’entends un aboiement, suivi d’un bruit de course précipitée. Les pattes velues d’un gros chien noir apparaissent bientôt [...]

« Des applaudissements nourris s’élevèrent dans la ville, doublés d’un écho formidable. J’entendis Agathe crier mon nom. Il m’était impossible de la rejoindre. À cet [...]

« Moi je ne perdais pas mon temps à écouter leurs sornettes. J’avais plus important à faire : fermer les yeux et penser à Merveille. [...]

« Espérer est une activité qui me prend beaucoup de temps. » On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise, p. 8 Télécharger la couverture En [...]

« C’est le temps qui nous exile, non le lieu. » Loin de Venise Vivaldi, Rosalba, Casanova, p. 163 Télécharger la couverture En librairie le [...]

« Quand même, mettre en pièces un âne de ce gabarit, puis les morceaux dans un tonneau... En taillant la crinière de l’animal, il expliquait [...]

« Pourtant, quand elle imagina les rues, les toits, l’arbre devant la maison, couverts de cette neige inconnue, il lui sembla qu’enfin, la ville haute [...]

« C’est cet hiver-là que fut décidé mon départ pour le Viêt Nam. » L'Étoile du chien qui attend son repas, p. 5 Télécharger la [...]

« Elle ne se souvenait pas de vous. Ce n’était pas surprenant, n’empêche que vous étiez déçu. Pour lui rafraîchir la mémoire, vous aviez parlé de [...]

"Foutons le camp, je t’en prie. Par des chemins de hasard nous sommes arrivés ensemble à ce carrefour giratoire et nous voici cernés par des [...]

« Faisons simple : on arrête les révérences et les « Monsieur ». Je vous appelle Marcel, vous m’appelez Honoré. Au moins entre nous. Nous [...]

« Le plaisir d’écrire des fragments peut presque le disputer à celui de ne pas les justifier. » Café Existence, p. 100 Télécharger [...]

«Il s’était remis à pleuvoir et, bouche ouverte, j’avalais les gouttes. Toute cette descente grise et grasse comme du lait venait du Jura et [...]

« Un après-midi d’automne, Tankosava Miloševic, trente-trois ans, emmena en promenade son fils âgé de cinq ans. Le temps était agréable, une vraie journée de [...]

« Instinctivement, elle se serra plus fort contre lui. Par-dessus l’épaule de son conducteur, elle contemplait les quais et la beauté de la ville. La [...]

« Il faut voir ça au déboulé, le feu qui arrive sans crier gare de son trou de coulée. Ça déferle d’un coup, ça fait [...]

« Eh oui, j’aurai beaucoup commis pour cette jeune femme. Elle me captivait : du timide et du sorcier en elle. Je la couvrais de [...]

« Il y a deux traitements du nom étranger en france : celui de la concierge qui fait semblant d’écorcher un nom musulman, et [...]

« C’est dans cet esprit qu’elle se remémorait ses années de jeunesse, les silhouettes évidées dans les voiles de deuil, les salles de dissection, [...]

« Voilà comment moi, ex-Gaston Galibert, vivant depuis peu sous une identité falsifiée, de femme s’il vous plaît, juive de surcroît, je suis devenu [...]

« Un léger voile de brume soulignait le paysage éternel des collines grecques dévalant vers le bleu de la Méditerranée, courant d’oliviers en arbres [...]

« Il faut justifier maintenant le titre choisi. On se fait une idée confuse ou plutôt on limite le sens d’Éloge à celui de [...]

« Nous nous regardons et nous pleurons comme des enfants qui auraient découvert l'Amérique à eux seuls, nous pleurons de tant de beauté venue [...]

« Son petit frère sur le dos, la fillette de neuf ans que j’étais, dartreuse, les cheveux coupés en forme de calebasse avec les [...]

« Agathe dit que la vie c’est une succession de choix, qu’on choisit tous les jours, et qu’on est responsable de ses choix, donc [...]

« Car je suis venu au monde bossu, fruit de l'égoïsme, de l'irresponsabilité aussi, chapitre d'un curriculum d'ivrognes, produit d'un appareillage d'oto-rhino bon pour [...]

« Voilà comment moi, ex-Gaston Galibert, vivant depuis peu sous une identité falsifiée, de femme s’il vous plaît, juive de surcroît, je suis devenu [...]

« Il est désormais venu le temps d’affirmer sans faiblir la légitimité sereine, pleine et entière de celui qui ne ressent en lui ni [...]

« Les émotions filiales que j’éprouvais pour ma mère ont fini par se dissiper. Elle m’avait non seulement privé de l’héritage de mon père, [...]

« À l’époque la plus dévergondée, quand, au sein de notre société, on pouvait fumer et baiser à droite à gauche sans éprouver de [...]

« Je reste parfois plusieurs jours de suite sans sortir, je passe tout mon temps dans cette petite chambre. Avant de sortir, je dresse [...]

« Cette image de la rue Pareille c’est moi qui l’ai réalisée. L’artiste, c’est moi. Les visiteurs s’en vont, remplacés par d’autres, un mouvement incessant [...]

« La longueur des jupes de Liliane se réduisant à un morceau de tissu laisse penser quand elle entre au Seine, petit bistrot de [...]

« Maman n’est pas quelqu’un qui va céder facilement ce qui lui reste de vie. Elle ne peut pas mourir, car elle attend les [...]

« Une lettre est arrivée ce matin. C’est Paolo qui m’écrit. Les nouvelles ne sont pas rassurantes. Tous ceux qui ont participé au complot [...]

« J’ai hésité, je lui ai dit que l’écriture était bien maîtrisée, que l’auteur était tout à fait fondé à utiliser des informations fournies [...]

« Elle sera comédienne parce qu’elle l’a voulu. Elle entrera à la Comédie-Française parce que c’est dans ce lieu que son amour du théâtre [...]

« Avec le deuxième concerto, on sautait trente années. Le jeune pianiste farouche et maladroit (en amour) avait mué en compositeur illustre et, le [...]

« Somane a dit qu’elle allait lire dans sa chambre. J’ai demandé : «Qu’est-ce que tu vas lire ? » Elle a dit : [...]

« Deux heures plus tard, nous arrivâmes à Deir ez-Zor, face à l’Euphrate. Le niveau de l’eau était bas, le cours du fleuve tranquille, [...]

« Chaque jour, à l’atelier, j’attendais Malek. Elle me rejoignait vers dix-sept heures, une fois sortie de la bibliothèque. Un peu avant, je laissais [...]

« Depuis la disparition de son père, même ses rêves s'étaient remplis d'images obsédantes qui venaient éclater à l'improviste pendant la journée, comme des [...]

Aller en haut