« C’est comme si Flaubert dans cette première tentative de la Tentation – la bonne ! – renouait le fil à l’encolure du vrai cochon. Celui qui a échappé immédiatement à son saint patron, aux bondieuseries, à Dieu lui-même. Celui que Flaubert a vu et applaudi, enfant, sur les tréteaux de la foire de Rouen et qu’il a vu et revu adulte à ce même endroit. »

Le Cochon de Flaubert,  p. 15

Télécharger la couverture

En librairie le 07 octobre 2022

ISBN : 979-10-97594-73-2
Format : 12, 5 x 18 cm
Pagination : 176 pages
Prix : 16, 90 €

Historiquement, le cochon est l’attribut de saint Antoine le Grand (IIIe siècle de notre ère) depuis la période médiévale. Il connaît une formidable carrière sur les planches de théâtres et foires de marionnettes (au spectacle fort couru de La Tentation de saint Antoine) qui culminent au XIXe siècle, époque de Flaubert.
Flaubert, lui, l’a placé aux côtés d’Antoine dans la première version de son ouvrage  La Tentation de saint Antoine (1849), œuvre littéraire hors du commun sur laquelle il a travaillé pendant trente ans, en trois versions différentes. Mais Flaubert va plus loin que la tradition picturale, statuaire ou littéraire : il le met en scène, renouant avec les spectacles de foire de son enfance, et même après, où le cochon d’Antoine est sur les planches.
Face à cet animal si glorieux comme atypique, le génie de Flaubert nous fait jeter un regard neuf sur cet animal et son Antoine (à la foire, au musée, au théâtre…) qui nous permet d’échapper aux interprétations classiques de ce duo si particulier et de revisiter rétrospectivement leur parcours d’une densité et polysémie extraordinaires, à travers le temps et la culture occidentale.

Lucrèce Luciani, née à Caen en 1952, a passé son enfance au Maroc.
Après des études de psychologie et philosophie à Aix-en-Provence, elle s’installe dans cette ville comme psychanalyste à partir de 1985.
En 2010, elle part s’établir en Algérie puis revient à Aix-en-Provence où elle poursuit ses projets d’écriture en France comme de l’autre côté de la Méditerranée.Essayiste, elle a notamment publié Le démon de saint Jérôme, l’ardeur des livres (La Bibliothèque) ou L’Acédie, le vice de forme du christianisme de saint Paul à Lacan (Éd. du Cerf).

 

On en parle…