« Il s’agenouille sur le carrelage orange devant Milady.
— Laisse-moi faire, dit-il.
— Il faut décoller la compresse. Doucement.
— Je continue à lire Les Trois Mousquetaires, tu sais. Et je me dis que tu es grande et blonde, comme la Milady de Dumas. Mais c’est tout. Elle est perfide. C’est une espionne. Quand je te vois maintenant, je pense plutôt à Constance Bonacieux.
— À Constance Bonacieux ? Ah ! non.
— Elle est sensible…
— Mais elle est sotte, et crédule. Milady l’empoisonne.»

MIlady la nuit, p. 56

Télécharger la couverture

En librairie le 10 septembre 2021

ISBN : 979-10-90175-83-9

Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 172 pages
Prix : 16, 90 €

Amis depuis le lycée, Paul et Cyril, échouent un soir, lors de leurs virées de dandys parisiens en goguette, dans un bar à hôtesses. Ils y rencontrent la jeune Marie-Hortense (le jour), dite Milady (la nuit). Payée pour les faire boire du champagne. Et plus, si affinités.
Milady s’installe assez vite dans leur squat de luxe. Paul s’entiche d’elle et Cyril la consomme. Elle prend ses aises puis disparaît en emportant une partie de leurs biens – même mal acquis –, et sa part de mystère.*
Les deux compères finissent par la retrouver en Bretagne chez Armand, un client plus riche et plus âgé. Touchés par la fragilité et la grâce de Milady, Paul et Cyril acceptent tant bien que mal la situation, jusqu’à ce qu’une histoire de trafic d’œuvres d’art entraîne nos trois mousquetaires sur la bonne piste. Mais la fin de leur aventure n’est pas celle attendue.

Diplômée de l’école de la Photographie d’Arles, Laura Berg publie en 2009 La photo à petits pas, destiné à la jeunesse, puis Jeux de portraits, aux éditions Actes Sud Junior.
En 2014, Second portrait d’Irena, son premier roman, a paru aux éditions Naïve. Puis, un roman graphique, Marie Curie, avec le dessinateur Stéphane Soularue.
Actuellement chargée de cours à l’École de l’Image à Nantes, elle vit en Bretagne.

Milady la nuit est son deuxième roman.

 

On en parle…

>
>
>