« C’était un papillon charnu, rose-orangé, posé sur un champ de tulipes noires au coucher du soleil. Il l’avait titrée Orgyia Satina, c’était écrit derrière, sur le cadre, avec la date. »

Orgyia Satina, p. 207

Télécharger la couverture

En librairie le 3 juin 2022

ISBN : 979-10-90175-95-2
Format : 12,5 x 18 cm
Pagination : 304  pages
Prix : 19, 90 €

Week-end de Pentecôte. Saint-Geniès-des-Mourgues, près de Montpellier. Satine, 43 ans, organise une pendaison de crémaillère dans sa nouvelle maison. Pour l’occasion, elle a invité ses 532 followerssur le Réseau.
Parmi eux, Rodrigue, artiste peintre au bout du rouleau, Armand Falguière, grand reporter et coureur de jupons, Liz Jones, la riche copine toxicomane, Stéphane, le romantique éconduit, Sid, le fétichiste psychopathe sans oublier Denis, l’ex-mari, jaloux et revanchard. Le casting est explosif, la fête tourne au vinaigre. Une voiture est vandalisée. Ragots, railleries, vieilles inimitiés entraînent une série de drames où chacun se rejette la faute. Quinze jours plus tard, dans le quartier Montparnasse à Paris, l’heure est venue de régler les comptes lors d’un ultime rendez-vous.

Nicolas Roiret, né en 1963 à Saint-Quentin dans l’Aisne, a grandi à Massy en région parisienne. Animateur de radio, il entre comme reporter au magazine Actuel en 1987 avant d’écrire dans Newlook, Max, Voici, VSD…

En 2015, il publie La mécanique du saut, recueil de nouvelles, puis l’année suivante son premier roman, L’été chez Cochise, tous deux aux éditions Rue Fromentin.

Orgyia Satinaest son deuxième roman.

On en parle…