« Le fourgon qui servait au transport des corps était un ancien van qui avait été bricolé pour être transformé en corbillard ambulance, avec une ridelle pour faire glisser les cercueils ou les housses. Ce n’était pas un truc très difficile à conduire. Une guimbarde qui devait être pied au plancher à 120 kilomètres à l’heure. Mais on ne m’avait pas embauché pour faire les 24 Heures du Mans. »

Le Palanquin des caïds, p. 110

Télécharger la couverture

En librairie le 11 juin 2021

ISBN : 979-10-97594-89-3

Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 160 pages
Prix : 16, 90 €

François Sablier est un laissé-pour-compte, dépressif, sans travail, sans abri mais un doux rêveur à ses heures. De plus, il consulte un chamane sur le conseil de sa sœur Peaulysse qui veille un peu sur lui, ainsi que son ami Régis qui l’héberge en échange de divers services.
François les lui rend volontiers. Il vient également en aide à une acariâtre madame Enclave, encombrée de sa fille Châtelaine, obèse et aveugle, qui peint des toiles étonnantes, ou à monsieur Claude, photographe de nus.
Un jour, il accepte une place de croque-mort chez « Fleurs et Couronnes ». Mais les affaires tournent au vinaigre. Et voilà que s’en mêle monsieur Javel, ancien flic à la retraite.
Les aventures de ce Sablier sont à coup sûr aussi rocambolesques que  désopilantes, pleines en tout cas d’une profonde et généreuse humanité

Christian Estèbe, né en 1953 à Montpellier, vit aujourd’hui à Marseille. Il a toujours vécu parmi les livres : représentant pour des maisons d’édition, bibliothécaire, libraire itinérant…
Sa passion de la chose écrite est communicative.
Dernier roman paru :
La vie fugitive mais réelle de Pierre Lombard, VRP, Finitude, 2020.

On en parle…

>
>