La rébellion des Gilets-jaunes depuis novembre 2018 ? Au-delà des raisons politiques et sociales, un historien s’est intéressé à l’événement comme un cas de figure de la rumeur au XXIe siècle : Puissance des réseaux sociaux, fake news et bobards d’État, guérilla de l’intox et de la contre-intox ont forgé les enchaînements et les événements de la colère française.

En librairie le 8 novembre 2019

ISBN : 979-10-97594-27-5

Format : 25 x 25 cm
Pagination : 36 pages
Prix : 14 €

Sylvain Boulouque, spécialiste des radicalités politiques, lui aussi invité en direct sur les chaines d’info continue n’a pas échappé à la tourmente des contre-vérités. Avec humour et lucidité, il décrit d’emblée ses propres fake news non préméditées, et leur effet. Surtout, il fait le récit
d’un conflit hors normes.
Il explique comment monte une rumeur moderne, s’organise un mouvement en ligne, interfèrent des extrémistes de droite et de gauche, contrecarre l’État sur le même terrain de l’intox. Il nous fait mieux comprendre comment les Gilets-jaunes marquent une rupture dans l’histoire violente de la France manifestante. Quand les nouvelles technologies et les techniques de communication écrivent l’histoire immédiate, l’historien doit et peut aider plus que jamais à démêler le vrai du faux.

 

Sylvain Boulouque (1970) est historien des radicalités politiques
et des théories de l’anarchisme.

On en parle…

>