« — Une plainte contre vous a été déposée par votre employeur suite à une agression contre votre supérieur hiérarchique direct. Vous avez prétendu avoir été harcelé par celui-ci. Harcèlement qui aurait provoqué, dans des conditions que nous n’avons pas à éclaircir ici, un choc traumatique à l’origine de pertes de mémoire sévères. D’où votre internement. Le rapport du docteur Barnier, établi après des semaines d’observation, tendrait à démontrer que ce harcèlement serait en fait le résultat de ce choc traumatique, et non pas la cause. »

Harcelé, p. 6

Télécharger la couverture

En librairie le 18 février 2022

ISBN : 979-10-90175-89-1
Format : 14 x 21 cm
Pagination : 192  pages
Prix : 17, 90 €

Suite à sa fuite de la clinique Barnier, Vincent Martin, victime d’un traumatisme crânien, en partie amnésique, se retrouve face à un comité médical qui doit le juger. Son supérieur hiérarchique a déposé une plainte pour une agression physique dont il ne se souvient pas.Ce dont il se souvient, en revanche, et qui l’obsède, c’est le harcèlement qu’il a subi sur son lieu de travail en tant qu’ingénieur informaticien. Et de son évasion vers Port-en-Goel, dans la Baie de Somme, en passant par Compiègne.En chemin il rencontre Virginie, son avocate, qui le croit innocent des accusations qui pèsent contre lui. Elle l’entraîne dans son manoir familial, où il rencontre Guillaume, son frère, un décliniste, et Ariane, psychothérapeute, qui l’aideront à démêler la toile d’araignée mémorielle dans laquelle il se débat. Avec des rebondissements et des résultats pour le moins surprenants.

Pierre Filoche est né en 1951 à Châtellerault, dans la Vienne. Il a fait des études de sciences sociales à l’université de Poitiers, puis a travaillé comme Responsable de conceptions informatiques. Auteur connu pour ses nouvelles et romans policiers, il participe à l’aventure du Poulpe avec la publication en 1998 de Eros les tanna tous. Son dernier roman, Ce bel été 1964, très bien accueilli, a paru en chez Serge Safran éditeur en 2020.

page1image9300480

On en parle…

>