« C’est vrai quoi, la famille n’a rien demandé. Personne n’a été le chercher. Ni Maman, ni Laurène, ni Victor-dit-Bat’, ni Mamie. Aucun des quatre ne lui a demandé de venir. Ben lui, il le fait. Du coup il mange tout l’espace. De sa tronche. De son ventre. De ses poils. De ses pieds sur la moquette. »

Bat’ le veilleur, p. 13

Télécharger la couverture

En librairie le 17 mars 2023

ISBN : 979-10-97594-81-7
Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 192  pages
Prix : 17, 90 €

Victor, surnommé Bat’ pour son art de la batte à la thèque, est perturbé par le retour de son père au foyer familial. En temps ordinaire, il est placé dans un foyer, mais au retour du père il est en vacances d’hiver avec sa petite sœur Laurène à Gourette, station de ski où leur mère travaille à la poste.
L’attitude du père, sans travail, colérique, en soins et adepte de la sieste, suscite la révolte. Bat’ envisage, avec sa sœur, de le supprimer à coups de batte pendant son sommeil…
Et on reste, tout au long de l’histoire, sous l’emprise de cet enfant au comportement étrange en tout point et pourtant très proche de la vérité humaine.

 

Alain Julien Rudefoucauld, né en Algérie en 1950, a fait ses études à Bordeaux, où il vit aujourd’hui et a commencé à écrire pour le théâtre. Après un premier roman Autonomie d’un meurtre (Calmann-Lévy, 1998), il en a publié plusieurs autres dont Le Dernier contingent (Tristram, 2012), prix France Culture-Télérama.

 

page1image9300480

On en parle…