« Ana a ouvert la porte grillagée de la boîte pour en extraire le corps du chat. Elle l’a déposé sur l’herbe, au pied du noisetier. Autour d’elle, les oiseaux ont repris leur vol, d’un taillis à l’autre. Ils se poursuivent, se relayent, pour mieux s’ébattre dans le ciel en bouquets épars – plumes, becs, pattes minuscules.»

Nécrologie du chat, p. 69

Télécharger la couverture

En librairie le 15 mars 2019

ISBN : 979-10-97594-21-3

Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 160 pages
Prix : 16, 90 €

Un matin d’hiver, Ana quitte le lotissement qu’elle habite à la périphérie d’une petite ville perdue dans la campagne. Au bout de son bras, une caisse en plastique contenant le corps de son chat mort. Désemparée, marchant au hasard, à la recherche d’un lieu pour enterrer l’animal, Ana est confrontée à l’incompréhension et la cruauté des différentes personnes qu’elle croise sur son chemin : un fermier célibataire et sa gouvernante prête à tout pour éliminer une potentielle rivale, une famille de cyclistes menée par un père autoritaire, un gardien de cimetière pour animaux, spécialiste des obsèques « sur mesures », un duo de criminels en cavale… Pendant ce temps, un renard, qui semble tout droit sorti d’une fable, rôde aux alentours…

Olivia Resenterra, née à Rochefort-sur-mer en 1978, a étudié les lettres et la philosophie à Poitiers, Salamanque et la Sorbonne. Elle est l’auteur d’un essai, Des femmes admirables, portraits acides, publié aux éditions PUF en 2012 et d’un roman, Le Garçon, scènes de la vie provinciale, aux éditions Serge Safran en 2016.

Nécrologie du chat est son deuxième roman.

 

 

 

 

 

 

 

On en parle…

>
>
>
>
>
>
>
>
>