« L’humour noir ne nous fait pas peur. Les deux Lamy ont l’esprit farceur.»

Ma première mort, p. 37

Télécharger la couverture

En librairie le 4 octobre 2019

ISBN : 979-10-97594-26-8

Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 140 pages
Prix : 15, 90 €

Lorsque Jean-Claude Lamy apprend le jour de sa mort et de ses obsèques, il découvre la méprise faite entre lui et son homonyme. Cette erreur vient sceller le lien entre deux amis de longue date, tous deux écrivains, bons vivants et joyeux drilles.
Ce récit malicieux, entrecoupé de dialogues, de scènes d’impostures suscitées par leur même nom, est tissé de réflexions, d’anecdotes sur le monde passé et contemporain, sur la littérature, le cinéma, l’amitié.
L’événement funeste prend une place centrale dans l’écriture. Néanmoins, celle-ci parvient à devancer avec légèreté l’angoisse de la mort, à restituer avec humour et sincérité l’esprit joyeux des deux complices.

 

Ancien responsable de la rubrique littéraire de France-Soir, chroniqueur au Figaro, puis critique au Midi Libre, Jean-Claude Lamy a publié plus d’une vingtaine de livres comme romancier et biographe, dont Prévert, les frères amis – Prix Goncourt de la biographie –, Mac Orlan, l’aventurier immobile – Prix Cazes Brasserie Lipp –, Brassens, le mécréant de Dieu, Françoise Sagan, une légende et, en mai 2019, aux éditions Albin Michel, Mon Poulidor.

On en parle…