« Moi je ne perdais pas mon temps à écouter leurs sornettes. J’avais plus important à faire : fermer les yeux et penser à Merveille.
Sur un papier blanc j’écrivais son prénom. Je l’entourais de fleurs et de cornes d’abondance. Je traçais des rires et des joies pour l’habiller d’un décor heureux. J’enroulais le mien autour de chacune de ses lettres.
Je faisais des listes de désirs avec les mots de toutes mes envies. »

Camille et Merveille ou l’amour n’a pas de cœur, p. 40

Télécharger la couverture

En librairie le 18 août 2016

ISBN : 979-10-90175-52-5
Format : 14 x 21 cm
Pagination : 270 pages
Prix : 18, 90 €

bouton_achat

Quand il ne vend pas des couteaux à huître sur des foires, et qu’il ne discute pas avec Nadège, la vendeuse d’égouttoirs, Camille cherche à réconcilier ses deux voisins qui se haïssent : Mme Fillolit, vieille dame acariâtre, d’origine espagnole, et Dlahba, le maçon slave et bougon.
Lorsqu’il rencontre Merveille devant leur porte, son cœur chavire, sa vie bascule. Qui est vraiment cette jeune femme ? Un épais mystère l’entoure. Camille et Nadège enquêtent. Les voilà soudain accusés des pires crimes et menacés. Le mystère sera-t-il levé ? Les secrets de famille déterrés ?
De foire en foire, de Lille à Arles ou Montpellier en passant par la Bretagne, Camille et Nadège tentent d’en savoir plus sur la très troublante et très énigmatique Merveille. S’instaure alors un climat digne d’un sombre thriller que vient percer la lumière d’un amour absolu.

Ludovic Roubaudi, né en 1963 à Paris, directeur d’une agence de création de contenus, est l’auteur de plusieurs romans publiés au Dilettante : Les Baltringues, Le 18, Les chiens écrasés, Le pourboire du Christ et aux éditions Timée : Carotide Blues, Diablo Corp

Capture d’écran 2016-11-07 à 09.19.29

Capture d’écran 2016-12-19 à 17.47.17

LIRE CM

Roubaudi_LaPrincipaute

 

Capture d’écran 2016-11-08 à 14.16.16

SL CM

ArticleBruxellesCulture-Roubaudi

 

Capture d’écran 2016-09-20 à 11.34.18

6742 Invit Roubaudi 8-9-16 - V3_-

logo

LH Roubaudi

On en parle…

>
>
>
>
>
>
>
>
>
>