Borzov feuilleta la moitié du volume puis, faisant glisser son index du haut au bas de la page, lut à voix haute : « Daria eut un sourire tortu et pour la première fois depuis le début de leur conversation elle releva des yeux que le feu faisait briller : — J’ai la syphilis. C’est de ces maux qu’on ne guérit pas, qui vous font tomber le nez. »
« Aucun doute, ma petite colombe ! »
Borzov referma avec bruit le livre. Il triomphait.

Syphilis, p. 30

Télécharger la couverture

En librairie le 4 mai 2017

ISBN : 979-10-90175-68-6
Format : 12,5 x 19 cm
Pagination : 208 pages
Prix : 18, 90 €

bouton_achat

Abusée par son patron, Larissa pense avoir contracté une maladie. La syphilis ? Paniquée, elle se rend à l’hôpital où sévit le docteur Borzov. Un vrai cauchemar ! Après cette visite, son état empirant, elle revient à l’hôpital où on lui conseille une guérisseuse… Lida, elle, rencontre un homme qui lui laisse son oreille dans la main. Elle cherche à s’en débarrasser mais, curieusement, elle s’y attache jusqu’à ce que l’inconnu en colère vienne la récupérer…
Splendeur de l’écriture, audace narrative constante, richesse de l’invention métaphorique, justesse assassine des notations dressent ici en huit tableautins un saisissant panorama de la Russie contemporaine. On y retrouve les personnages et univers récurrents déjà à l’œuvre dans Les Ongles, son premier roman. Évocations picaresques et souvent hallucinées du monde chaotique né de la dé-soviétisation.

Mikhaïl Elizarov
, né en 1973 dans la région de Kharkov, en Ukraine, a résidé cinq ans en Allemagne pour des études de cinéma. Aujourd’hui il vit à Moscou en tant que chanteur-compositeur-interprète et écrivain.
Au cœur de l’actualité littéraire russe, Elizarov est crédité d’une évolution qui, via Le Bibliothécaire (Calmann-Lévy, 2010), couronné en 2008 par le Russian Booker Prize, le conduit vers une écriture sans cesse plus fouillée et percutante. Ses évocations de la Russie provinciale ont été qualifiées par le Berliner Zeitung de « mélange alchimique de Gogol, de réalité russe, et de magie noire ». Son premier roman, Les Ongles, très remarqué à sa sortie, a paru en France chez Serge Safran éditeur en 2014.
RDD Syphilis - copie

Siné Mensuel

Capture d’écran 2017-07-03 à 10.54.21

2 juillet 2017 - L'Alsace9 juin 2017 - Le monde des livres

SOD Syphilis

Syphilis Bruxelles Culture

On en parle…

>
>
>
>
>
>