Mémoire

Depuis si longtemps le vent a soufflé
Depuis si longtemps les vagues ont déferlé
Depuis si longtemps les loups ont hurlé
Depuis si longtemps
Le ciel était bleu et tellement bleu qu’il meuglait en bœuf et bruissait en insectes

La première personne est triste, p. 131

Télécharger la couverture

En librairie le 19 octobre 2017

ISBN : 979-10-90175-57-0
Format : 14 x 21 cm
Pagination : 224 pages
Prix : 18, 90 €

bouton_achat

Traduit du coréen par No Mi-Sug et Alain Génetiot

La première personne est triste rassemble des poèmes parmi les ouvres de Ko Un postérieures à l’an 2000, conformément à la sélection opérée par le poète lui-même et déjà traduite en anglais : First Person Sorrowful (Bloodaxe Books, 2012).
On y retrouve ses réflexions sur les beautés et les souffrances de l’existence, inspirées du bouddhisme et s’inscrivant dans l’histoire de la Corée et du monde. Dans ces poèmes teintés de douceur nostalgique, Ko Un ne renonce pas aux thèmes grandioses, aux images frappantes et au style fulgurant de ses précédents recueils, mais propose une poésie plus intimiste qui démultiplie l’identité et la mémoire du poète.

photo7

photo7

 

Né en 1933 en Corée, Ko Un est un auteur prolifique extrêmement célèbre dans son pays. Après un passé de moine bouddhiste et de résistant sous la dictature militaire des années 1970-1980, il préside, aujourd’hui, le comité chargé d’établir un grand dictionnaire intercoréen dans la perspective de la réunification de la Corée.

Numériser 2

Numériser 3

Numériser 4

bruxelles culture 15:11:17

On en parle…

>
>
>